Taille d’arbres fruitiers

La raison principale de tailler les arbres fruitiers est l’obtention d’une production abondante et de bonne qualité.

L’action de tailler consiste à : orienter les rameaux pour un meilleur ensoleillement (rameaux à l’horizontal plutôt qu’à la verticale),

  • supprimer le bois mort,
  • équilibrer le poids des fruits sur l’arbre,
  • raccourcir les branches pour supprimer du bois, qui épuise l’arbre et diminue la fructification. Un arbre fruitier grand et haut donnera moins de fruit qu’un arbre plus petit et possédant plus de branches horizontales.

Taille de formation

Chez les arbres fruitiers, la taille de formation consiste à donner la forme dès les premières années de développement de l’arbre (fuseau, gobelet, espalier…).

Taille de mise à fruits et de fructification

Par définition, elle se réalise sur des arbres fruitiers et dans le but d’obtenir des fruits de qualité et en quantité. ?La taille de fructification consiste à favoriser le développement de bourgeons et rameaux fructifères. Elle doit être régulière et suivie d’année en année. Un arbre fruitier qui n’a plus été taillé depuis plusieurs années peut cependant être réhabilité.

Taille de rajeunissement ou de renouvellement

La taille de restauration (ou de rajeunissement) est particulièrement sévère. Elle intervient sur des arbres qui n’ont pas été taillés régulièrement et dont la couronne est sérieusement dénudées à l’intérieur. Elle consiste à supprimer le vieux bois. Quelques fois, il devient nécessaire de rabattre les charpentières afin de stimuler de nouveaux départs plus bas.

Taille d’arbre d’ornement

Taille de réduction

La réduction du houppier est importante. Elle permet de diminuer la présence de l’arbre vis-à-vis des contraintes l’entourant. Des coupes allant jusqu’à 15 cm de diamètre peuvent être réalisées. Pour chaque coupe une petite branche, appelée tire sève est conservée. Les bourgeons présents sur cette branche vont ainsi dès les premiers jours du printemps attirer la sève et favoriser la cicatrisation. l’écoulement de sève est important au printemps : noyer, bouleaux et érables.

  • Pour contrôler le volume et la hauteur de l’arbre dans le but de dégager de l’espace autour des contraintes l’entourant.
  • Afin d’apporter de la lumière dans les bâtiments voisins.
  • Pour réduire la prise au vent.

Période d’intervention :

Repos végétatif, de la chute des feuilles au mois de mars excepté les grands froids. Tous les feuillus.

Taille d’entretien tête de chat

Un arbre qui est taillé régulièrement au même endroit forme un renflement sur ses branches aux endroits de coupes appelé tête de chat. Cette zone contient une quantité importante de bourgeons dormants qui se réveilleront le printemps suivant pour former le nouveau feuillage de l’arbre. Cette taille permet de contenir le volume d’un arbre d’année en année afin qu’il ne prenne pas d’ampleur. Elle doit être régulière, tous les 2 à 5 ans et respecter la position des têtes de chat définie lors des premièes tailles.

Pour contenir le volume d’un arbre à proximité de bâtiments.

Période d’intervention :

Repos végétatif, de la chute des feuilles au mois de mars excepté grands froids.

Essences :

Tous les feuillus à forte régénération. Historiquement les tilleuls, les platanes et les marronniers sont gérés de cette manière…

Taille de sélection

Elle permet d’éclaircir un arbre tout en conservant sa forme et son volume. On supprime en priorité les branches en mauvais état, les branches qui se croisent afin d’obtenir la densité du houppier souhaitée. Les branches supprimées doivent être d’un diamètre raisonnable, leurs coupes effectuées correctement. L’arbre aura alors un avenir durable.

Utilisation :

Afin de permettre à la lumière de pénétrer et de traverser l’arbre, pour amener de la clarté aux alentours.

Pour dégager le tronc et rendre l’arbre plus majestueux d’un point de vue visuel. Réduire la prise au vent.

Période d’intervention :

Toute l’année excepté les grands froids.

plantation

Taille douce

C’est la taille de réduction qui préserve le plus votre arbre tout en essayant de répondre à votre besoin. Le volume de houppier supprimé est inférieur au tiers. Pour contrôler de façon préventive le volume et la hauteur de l’arbre avant qu’il n’atteigne des proportions trop importantes au vues des contraintes l’entourant. Afin d’embellir sa silhouette.

Période d’intervention :

Toute l’année excepté grand froids. Ne pas tailler de décembre à avril les essences dont l’écoulement de sève est important au printemps : noyers, bouleaux et érables.

Taille d’éclaircie

Elle permet d’éclaircir un arbre tout en conservant sa forme et son volume. On supprime en priorité les branches en mauvais état, les branches qui se croisent afin d’obtenir la densité du houppier souhaitée. Les branches supprimées doivent être d’un diamètre raisonnable, leurs coupes effectuées correctement. L’arbre aura alors un avenir durable.

Utilisation :

Afin de permettre à la lumière de pénétrer et de traverser l’arbre, pour amener de la clarté aux alentours.

Pour dégager le tronc et rendre l’arbre plus majestueux d’un point de vue visuel. Réduire la prise au vent.

Période d’intervention :

Toute l’année excepté les grands froids.

Ecimage

Elle consiste en la suppression de la partie haute de l’arbre. Elle se réalise surtout sur les conifères. En effet, à partir du moment où l’on retire uniquement la cime d’un feuillu, sa silhouette n’est plus harmonieuse. Il faut la rééquilibrer en lui faisant une taille de réduction d’ensemble. Pour les conifères, il faut être cependant raisonnable quand à l’ampleur de l’écimage. On préconise d’en enlever 1/3 de hauteur (de la partie du tronc portant des branches vivantes) au maximum et sur un diamètre maxi de 15 cm. Il est alors préférable de réduire les branches latérales hautes de façon à retrouver une forme de cône à l’arbre. La repousse sera alors plus harmonieuse et l’aspect visuel après la taille plus correct. Mieux vaut faire plusieurs écimages raisonnables à 5 ans d’intervalles qu’un seul important.

Utilisation :

Pour maitriser la hauteur de l’arbre.

Pour réduire la prise au vent.

Afin d’apporter de la lumière dans les bâtiments voisins.

Période d’intervention :

Pour les conifères de juin à décembre en évitant sécheresse et canicule.

Essences :

Conifères.

Contactez-nous
Tél. 09 65 37 41 59
06 24 54 00 19

Envoyer un message